Handicap

Handi-preneur: Mamadou NDAW, une force tranquille

De Mamadou Ndaw se dégage une force tranquille. Calme et posé, le Secrétaire chargé de l’administration de l’Association Colombin et Secrétaire Général de l’Association des Personnes Handicapées de Ouakam a pourtant dû relever de nombreux obstacles et rejets pour atteindre les buts qu’il s’est fixé dans la vie. Je m’appelle Mamadou Ndaw. Je suis né en 1974 à Fissel Mbadane.

A l’âge de 6 ans j’ai été diagnostiqué atteint de poliomyélite. Je rends vraiment grâce à Dieu car j’ai toujours été soutenu par mes parents. C’est grâce à eux si j’en suis arrivé là aujourd’hui.

“Les recruteurs me convoquaient à un entretien (…) avec mon handicap, ma candidature était automatiquement rejetée.”

J’ai été scolarisé à temps pour faire des études. Après un échec au bac, j’ai décidé d’aller faire autre chose. C’est ainsi que j’ai fait une formation en informatique de gestion pendant 3 ans. J’en suis sorti avec un diplôme. Puis j’ai postulé dans plusieurs entreprises, en vain. Les recruteurs me convoquaient à un entretien lorsqu’ils voyaient mon CV. Mais arrivé sur place, avec mon handicap, ma candidature était automatiquement rejetée.

Finalement, je suis venu ici à Ouakam où je vis actuellement, et j’ai rencontré Ibrahima Ndiaye, l’initiateur de l’Association des Sourds et Malentendants, le Centre Colombin.

En résumé, voici mon parcours et voici où j’en suis aujourd’hui. Je rends grâce à Dieu car j’ai un travail ici au Centre. Nous apportons tous notre soutien au responsable Ibrahima Ndiaye dans les tâches journalières. 

“nous n’avons pas les mêmes chances que les autres, les études doivent vraiment être notre meilleur allié pour réussir notre vie.”

J’ai eu ce travail en 2009 et je me suis marié l’année suivante. D’ailleurs, ma femme fait partie de cette association. Nous avons fondé une famille. Ma femme a elle aussi réussi à trouver du travail.

 

Nous encourageons toutes les personnes handicapées de vraiment se battre, car seul le travail paie, seules les études paient. Il faut y mettre du sien, apprendre pour ainsi espérer avoir un travail. Comme nous n’avons pas les mêmes chances que les autres, les études doivent vraiment être notre meilleur allié pour réussir notre vie.

#DaanSaLaago

 

#nitmoylepp

Découvrir
plus d’histoires

Numérique

“Quand tu es parent, ton seul souci est de te battre pour offrir une vie digne à tes enfants”

Numérique

“Révolutionner le monde
de la santé.”

Numérique

“Aujourd’hui je gagne,
demain je perds, c’est la vie.”

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email